Écoutez
Coefficient de marée à Voir les marées

« L’égalité doit faire sens »

Catégorie(s) : Actualités

Enseignante et Maîtresse de conférence à l’université de La Rochelle, Elodie Chazalon y est également Vice-Présidente Qualité de vie au travail et Égalité. Interview à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes.

Entretien avec Élodie Chazalon

En quoi consiste votre rôle de référente égalité à La Rochelle Université ?

Depuis 2013 et la nomination d’une première référente égalité, l’université rochelaise s’est engagée dans ce domaine de l’égalité, quel que soit le sexe, l’orientation sexuelle, la culture ou encore la religion. Les actions mises en œuvre concernent les étudiants du campus, mais aussi les membres du personnel, les équipes de recherche comme la gouvernance de l’université. Faisant écho à une politique gouvernementale pour l’égalité femme-homme dans le monde professionnel, je me suis d’abord appliquée à rédiger le Plan d’Action Égalité Professionnel de La Rochelle Université selon quatre axes.

Lesquels ?

En premier lieu, promouvoir la culture de l’égalité, celle-ci ne devant pas être ressentie comme étant « imposée ». Ensuite, il convient d’améliorer la formation des personnels et des encadrants dans ce domaine de l’égalité. De même, nous devons travailler sur une représentation femmes-hommes plus équilibrée à travers les compositions de jurys et les recrutements. Enfin, il faut encourager la mixité des formations, non pas en visant la parité absolue, mais en déconstruisant certains stéréotypes de genres. Tout cela fait sens à l’université, qui doit prôner l’ouverture d’esprit et jouer un rôle fédérateur en la matière.

Comment avez-vous capitalisé sur la Journée internationale des droits des femmes du 8 mars dernier ?

Suite à un appel à projets national autour des violences sexistes et sexuelles, nous avons organisé un temps fort à l’université baptisé « Égalité sur le campus ». Poursuivant deux objectifs, la promotion d’un relais d’écoute et d’accompagnement pour les témoins et victimes de violence, harcèlement, discrimination d’une part, et le renforcement du maillage des acteurs locaux impliqués dans la prévention pour éviter ces comportements répréhensibles d’autre part, cet évènement programmé le 10 mars dernier a bénéficié d’un bel engouement. Si la participation au concours de vidéo et de création d’affiches sur le thème de la journée a été importante, la présence de plus d’une centaine d’étudiants et de l’ensemble des partenaires de notre politique universitaire en matière d’égalité tout au long des activités a prouvé que toutes les actions entreprises ont une vraie pertinence. À venir, nous souhaitons d’ailleurs créer un groupe de co-développement autour de l’égalité qui permettrait de s’enrichir de l’expertise de toutes ses composantes et de valoriser les initiatives prises.

Que peut-on vous souhaiter ?

En priorité que cet engagement en faveur de l’égalité fasse sens pour tout le monde. Dans le même ordre d’idées, nous souhaitons pouvoir mettre en place des actions et des outils pérennes au fil des prochaines années. En fédérant autour d’elle, La Rochelle Université peut être moteur dans la défense d’un droit fondamental, à savoir l’égalité entre toutes et tous.

 

Publié le : 14 mars 2022

Dernière mise à jour : 17 juin 2022