Écoutez
Coefficient de marée à Voir les marées

Stratégie énergétique

Une plateforme pour la rénovation énergétique de l’habitat

La nouvelle Plateforme Rochelaise de Rénovation Énergétique de l’Agglomération dispose, depuis 2021, d'un site Internet et d’un local pour accueillir les habitants. En remplaçant l’ancien Espace Info Énergie, la Plateforme renforce l’accompagnement des particuliers qui s’engagent dans la rénovation énergétique de leur habitation. Ceux-ci peuvent trouver de l’information, bénéficier d’un accompagnement dans leurs demandes d’aides financières ou de conseils personnalisés et gratuits d’un technicien tout au long de leur projet. Enfin, la mise en relation avec des professionnels locaux engagés dans le projet de territoire est facilitée.

Une Coopérative citoyenne pour porter des projets de transition énergétique

Le projet de transition énergétique porté par le territoire rochelais implique l’engagement actif des habitants. La création de la société coopérative locale Les Lucioles témoigne de cette implication citoyenne des Rochelais sur leur territoire. Cette SCIC-SAS* s’est fixée pour missions de sensibiliser à la réduction de notre consommation d’énergies et d’agir pour la production d’énergies renouvelables. Société à but non lucratif, elle peut par exemple permettre de développer localement des projets de centrales photovoltaïques, à l’échelle de la commune ou d’un quartier.

* Société Coopérative d'Intérêt Collectif – Société par Actions Simplifiées

Un mix énergétique à Haute Valeur Ajoutée

Avec ses boucles énergétiques locales et ses réseaux de chaleur, La Rochelle multiplie les initiatives pour bénéficier d’une énergie propre, renouvelable et de proximité. Elle augmente également sa part d’énergies vertes dans son mix énergétique en achetant une électricité « HVA », certifiée renouvelable, décarbonée et produite localement. Cette électricité verte couvre les besoins de consommation d’électricité d’environ 250 bâtiments, tels que les écoles, les crèches, les établissements sportifs et culturels, soit 20 % de la consommation d’électricité globale de la Ville.

Un Schéma Directeur Énergie pour le patrimoine bâti de la Ville

La direction du Patrimoine Bâti met systématiquement en œuvre des solutions techniques décarbonées et économes en énergie. Trois axes lui permettent d’agir lors des opérations qu’elle mène : la sécurisation et la mise en conformité ; le confort et la qualité de service ; la décarbonation et la performance énergétique.

- La rénovation du magasin général du Centre Technique Municipal a ainsi permis d’agir sur l’isolation thermique et le désamiantage, la pose de panneaux photovoltaïques, la préparation d’une boucle énergétique et le remplacement du chauffage gaz par une solution électrique propre.

- La réhabilitation du groupe scolaire Lavoisier est une opération pilote « La Rochelle Territoire Zéro carbone » où la sobriété a systématiquement été recherchée, de la conception à l’exploitation.  L’école sera réhabilitée plutôt que déconstruite, les matériaux et matériels existants réemployés ou revalorisés et la future cité éducative sera productrice d’énergie, chauffée par de la biomasse et peu consommatrice d’énergie.

Un Schéma Directeur Aménagement Lumière (SDAL) pour un éclairage plus sobre

Le patrimoine en luminaires LED représente actuellement 36 % du parc lumineux total de la Ville. Le déploiement plus vaste sur le territoire de cet éclairage basse consommation doit permettre de réduire encore plus significativement notre consommation électrique liée à l’éclairage nocturne. En parallèle de cette action, l’extinction ciblée des lumières dans les quartiers résidentiels, entre 1h et 5h du matin, complète cette mesure bénéfique non seulement aux finances publiques mais aussi à la biodiversité en ville.

La Ville de La Rochelle évalue le bilan carbone de ses services

45% de ces émissions sont liées aux consommations en énergie des bâtiments et de l'éclairage public, 21% aux équipements techniques et matériels, 16% aux déplacements du personnel, 15% aux produits et matériaux (repas des écoliers, fournitures de bureaux, enrobés de voirie) et 3% par les déchets. Des pistes de réduction des émissions des gaz à effet de serre ont été préconisées et allient sobriété et résilience : réduction et décarbonation des consommations en énergie dans les bâtiments, éclairage public par LED, développement du covoiturage et du télétravail, augmentation du nombre de véhicules électriques et développement de l'éco-conduite, produits locaux dans la restauration scolaire, réduction des déchets…

Dernière mise à jour : 18 décembre 2020

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?