Écoutez
Coefficient de marée à Voir les marées

Sensibilisation au développement durable

Comprendre ce qu’est le « carbone bleu »

La Rochelle est un territoire richement doté en scientifiques et vulgarisateurs de talent pour faire comprendre au plus grand nombre la notion complexe de « carbone bleu ». Les laboratoires de recherche de La Rochelle Université, l’E.C.O.L.E. de la mer, la LPO, le Musée Maritime, le Muséum d’Histoire naturelle, etc., ces principaux acteurs de l’information scientifique, tous regroupés au sein de LRTZC, contribuent par leurs actions à diffuser la science et la connaissance de l’océan.

L’exposition Climat Océan, pour tout comprendre des enjeux environnementaux

À travers une approche scientifique et artistique, et une approche didactique, l’exposition créée le Musée Maritime, en collaboration avec le Muséum d’Histoire naturelle, permet de découvrir le rôle de l’océan dans la fabrication du climat, les effets du dérèglement climatique sur ses équilibres et les changements à venir. De nombreux visiteurs ont déjà découvert Climat Océan depuis son ouverture en novembre 2019, malgré les perturbations liées au contexte sanitaire. Surtout, plus de 35 000 promesses d’engagements citoyens ont été comptabilisées.

Avec l’exposition Baleines, de Bangudae à La Rochelle, le Muséum au cœur des océans

La scénographie, réalisée pour l’essentiel en régie par les services de la Ville, dont les musées, a entraîné les visiteurs dans la mythologie et les représentations construites par l’Homme, en montrant la place que les baleines tiennent dans la culture, la nourriture, les contes, les objets. L’exposition a permis de montrer au public les richesses des ouvrages de la bibliothèque scientifique du Muséum, ainsi que les gravures du site néolithique de Bangudae, en Corée du Sud. Un travail partenarial avec le pays a d’ailleurs permis de présenter des répliques parfaites de pièces exceptionnelles, malgré les perturbations liées à la situation sanitaire.

Le « Printemps de l’océan » fédère les événements culturels et sportifs autour de la mer

Avec pour objectif commun de mieux faire connaître les milieux littoraux et océaniques et d’informer sur leur rôle dans la régulation du climat, les événements regroupés sous la bannière « Printemps de l’océan » ont permis de toucher un très large public : exposition Baleines au Muséum et mini-salon du livre scientifique, prolongements virtuels de l’expo Climat Océan, épreuves du Pro Sailing Tour dédiées aux multicoques Ocean Fifty, expo Carbone Bleu : quand le littoral et les marais s’en mêlent du laboratoire LIENSs, visite du port de pêche et animations, journées d’études… la culture, le sport et les loisirs ont aidé à faire passer un même message.

Le numérique responsable, ou comment le virtuel laisse des traces bien réelles

Nos usages numériques laissent des empreintes numériques, qui ont des impacts bien réels en termes de pollution et d’émissions de CO2. Des métaux rares qui entrent dans la composition de nos terminaux, jusqu’aux infrastructures – réseaux et serveurs – qui quadrillent le globe pour permettre à nos informations de circuler, le numérique n’est pas une activité neutre. Pour limiter les impacts du numérique, l’Institut du Numérique Responsable a établi une charte, dont la Ville s’est engagée à respecter les préconisations. Elle relaie également le message auprès de ses partenaires LRTZC et de la population.

Découverte du rôle des marais lors de la Journée mondiale des zones humides

Les zones naturelles humides jouent un rôle essentiel dans la régulation du climat et la lutte contre le réchauffement climatique. À La Rochelle, les marais de Pampin et de Tasdon témoignent de cette richesse environnementale et du rôle essentiel que ces milieux jouent en matière de captation du carbone. Un atout majeur dans nos objectifs LRTZC, pour lesquels le marais de Tasdon est un site pilote. Il fait l’objet d’observations et de mesures scientifiques en vue d’établir le rôle des marais et zones humides dans la séquestration de CO2. Cette démarche en dehors des océans est unique dans le monde. À l’occasion de la Journée mondiale des zones humides, la Ville de La Rochelle, avec sa direction Nature et Paysage, a organisé deux sorties nature, ouvertes à tous et menées par des animateurs de la LPO, pour découvrir ces milieux exceptionnels.

La pratique du compostage collectif se répand sur notre territoire

Pour aider à la mise en œuvre de ce compostage collectif, l’Agglomération de La Rochelle fournit le matériel et accompagne les groupes d’habitants qui veulent installer un site de compostage collectif. Cette année, 59 sites de compostage ont été installés au pied des résidences, accompagnés par les bailleurs sociaux, auxquels il faut ajouter les 61 sites accueillant les déchets de la restauration collective dans les communes, EHPAD, entreprises. 47 autres sites de compostage à vocation pédagogique se trouvent également dans les écoles ou centres de loisirs.

Prendre conscience de son environnement, avec les Rendez-vous aux jardins

Portés depuis 2003 par le ministère de la Culture, les Rendez-vous aux jardins avaient cette année pour thème « La transmission des savoirs ». Le premier week-end du mois de juin, une série d’animations et de promenades ont été proposées aux Rochelais. Le Centre horticole municipal a ainsi organisé des explorations accompagnées de sa serre tropicale. Le marais de Tasdon réhabilité était ouvert aux curieux et des visites en autonomie des parcs de Mireuil, du Relais Nature de La Moulinette, du Jardin des plantes du Muséum, ou encore de jardins de particulier, spécialement ouverts pour l’occasion étaient proposées.

Les sorties Nature de la LPO proposées aux centres sociaux de la ville

Vingt sorties nature ont été proposées tout au long de l’année 2021, pour observer et se rendre compte des états changeants de la nature : sorties à l’aube ou au crépuscule pour des observations renouvelées de la faune et de la flore locale. En parallèle de ces sorties, la direction Nature et Paysage sensibilise les plus jeunes à la biodiversité via les centres sociaux municipaux. Cette année, le centre social Tasdon-Bongraine, autour du marais de Tasdon et le centre social et culturel Le Pertuis, à Mireuil, autour du monde de la nuit, ont bénéficié de ces animations.

Un Hors-série spécial Développement Durable, pour un été éco-responsable

Ce guide, diffusé cet été, présente de nombreuses pistes pour agir simplement : mobilités, énergies, consommation… les « petits gestes » y étaient rappelés, afin que chacun puisse se les approprier. En toute cohérence, la réalisation de ce guide s’est inscrite dans la « Charte de la communication éco-responsable » adoptée par la Ville : format, papier, encrage, création graphique, tirage… tous les choix de fabrication ont été réfléchis en amont pour proposer un livret ayant un impact minimal sur l’environnement.

L’exposition "Le Voyage des plantes" donne une perspective historique à nos engagements

Le service des Espaces verts de la Ville donne rendez-vous au public, tous les deux ans, autour d’expositions toujours spectaculaires. Le thème de cette 3e édition était « Le Voyage des Plantes ». La scénographie, luxuriante, a rappelé l’importance des explorations des grands botanistes – notamment le Rochelais Aimée Bonpland – et le rôle essentiel qu’ils ont joué dans la diffusion des connaissances, ainsi que dans les échanges économiques entre les continents. L’exposition a rencontré un vif succès auprès des Rochelais et des visiteurs, qui ont également apprécié le dialogue entre histoire, sciences et arts, avec la participation de deux artistes.

Dernière mise à jour : 18 décembre 2020

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?