Accueil > Actualités > Alexia, une Squale au cœur voyageur

Sports

S'abonner aux flux RSS

jeudi 01 février 2018

Alexia, une Squale au cœur voyageur

Joueuse des Squales, l’équipe de l’Atlantique Basket Pays Rochelais qui évolue en 3ème division nationale, la jolie Alexia Kusion devrait arrêter là un parcours basket de haut niveau. Mais continuer à profiter des bienfaits de sa vie rochelaise. 

Alexia, comment devient-on basketteuse professionnelle ?

D’abord par passion. Je suis née et j’ai grandi à Pau, un des hauts lieux du basket français. A dix ans, j’ai découvert le Palais des Sports de la ville où jouait la grande équipe de l’Elan Béarnais. C’est à ce moment là que j’ai eu le déclic et que j’ai eu envie de pratiquer ce sport. J’ai donc pris une licence au club de l’US Pau nord est. 


Quel a été la suite de votre voyage en ballon ?

Je suis d’abord partie disputer une saison sous les couleurs de Basket Landes avant, à l’âge de 16 ans, d’être recrutée par Tarbes et d’y commencer ma carrière professionnelle. En 2005, j’ai été sélectionnée en équipe de France Cadettes qui a fini deuxième à l’Euro. Je suis restée quatre saisons dans les Hautes-Pyrénées avant de m’installer dans les Ardennes pour jouer dans la formation de Charleville-Mézières. Là bas, j’ai été championne de France de première division et j’ai disputé la coupe d’Europe en 2010-2011. A suivre, j’ai eu besoin d’un break sport de haut niveau, ce qui m’a permis de finir mes études.

A savoir ?

J’ai suivi un cursus de design d’espace pour apprendre l'ensemble des techniques utilisées en aménagement d'intérieur. Une fois le diplôme obtenu, j’ai mis le cap sur Marseille pour faire un peu une pause dans mon existence. Peu de basket, pas de recherche d’emplois ; j’avais besoin de souffler, de retrouver un équilibre de vie. Finalement, je n’ai pas suivi la voie de l’architecture qui ne m’attirait plus…


Pourquoi vous êtes vous installée à La Rochelle ? 

J’y ai suivi mon amoureux Idy qui est un vrai Rochelais. Je suis arrivée ici en 2015 et j’ai commencé à préparer un Master «Métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation » pour devenir professeur des écoles. 2017* fût une belle année pour moi car je me suis mariée et j’ai commencé à enseigner. Aujourd’hui, je suis en poste à 50% à Saint-Rogatien, dans une classe de CE2/CM1, et en remplacement à 50% dans des écoles au sud de La Rochelle. J’adore mon métier qui me permet de côtoyer tous les jours des enfants. 


Et vous vous êtes repiquée au jeu du basket…

Absolument. Je dispute actuellement ma troisième saison avec les Squales avec qui je suis montée en Nationale 1 en 2016. Nous sommes actuellement dans le ventre mou du championnat et nous espérons pouvoir nous maintenir dans cette 3ème division nationale. Quant à moi, même si j’arrive à concilier mes cours avec 4 entraînements par semaine, je verrai en fin de saison si j’arrête ou si je prolonge ma carrière. 


Quelle serait votre principale motivation pour arrêter ?

Au-delà de pouvoir profiter des plaisirs d’une ville à taille humaine de bord de mer qui vît bien sur le plan culturel, je souhaiterais dégager du temps pour pouvoir bouger, voyager et aller voir ailleurs comment les gens vivent. 

*Au même titre que d’autres sportifs rochelais comme les rugbymen Arthur Retière et Mathieu Tanguy, Alexia a parrainé « Les Champions du Fairplay », un album BD « pédagogique » qui a été distribué l’année dernière dans les écoles rochelaises.  

picto météo
Aujourd'hui
1°C | 8°C
Soleil

Vendredi

picto météo

-1°C | 5°C
Belles éclaircies

Samedi

picto météo

5°C
Courtes éclaircies

Dimanche

picto météo

5°C
Belles éclaircies

Marée

Marée Haute 10h25 | Marée Basse 3h47

Marée Haute 22h53 | Marée Basse 16h14

Services en ligne

     

        

        

       

 

 

© La Rochelle 2008