Accueil > Actualités > Voyage au cœur de la différence

Culture

S'abonner aux flux RSS

jeudi 23 février 2017

Voyage au cœur de la différence

Du 4 mars prochain au mois de janvier 2018, les visiteurs du Muséum d’Histoire Naturelle de La Rochelle seront invités à explorer la question de la norme en suivant le parcours interactif de l’exposition « Vous trouvez ça normal ? Monstrueux » 

Qu’est-ce qu’un monstre ? Des créatures imaginaires qui ne font peur qu’aux enfants ? Des animaux réels mais dont l’apparence nous effraie ? Des hommes dont le physique ou les coutumes nous sont étranges ? Considéré comme un être anormal, le monstre a toujours suscité le questionnement, notamment du point de vue scientifique.
Adaptée d’une création du Muséum d’histoire naturelle de Grenoble et de la Casemate (Centre de culture scientifique, technique et industrielle de Grenoble), l’exposition, baptisée  « Vous trouvez ça normal ? Monstrueux » et installée jusqu’au début de l’année prochaine au Muséum d’Histoire naturelle de La Rochelle, va éveiller, à coup sûr, la curiosité des petits comme des grands. Conçue pour s’adresser au plus grand nombre, notamment les malvoyants et les malentendants, elle s’articule autour de cinq grandes parties et devrait interroger chacun sur son rapport à la normalité. 

Le monstre imaginaire

En guise d’introduction, deux espaces lectures, l’un pour enfants et l’autre pour adultes, proposent aux premiers d’écouter des histoires de monstres, de feuilleter des albums jeunesse sur le thème et de dessiner leurs monstres préférés… Réservées à leurs aînés et venant des cinq continents, des récits montrent de leur côté l’universalité des monstres, mais aussi la vision différente que l’on peut en avoir en fonction de notre origine culturelle.  

Les monstres réels

De l’imaginaire au réel, il n’y a que quelques pas que l’exposition vous invite à faire pour essayer de comprendre la relation étroite qui existe entre les histoires d’animaux fabuleux et les sciences naturelles. Dans la foulée, une présentation d’êtres vivants à nom de monstres (Diable de Tasmanie, Dragon volant, …) prouve que l’appellation de ces derniers a souvent un lien ténu avec leur physique. Justement, en termes d’aspect, cette deuxième partie du voyage au cœur du monde monstrueux se termine par un moment fort : l’inventaire d’animaux réels que l’on considère avoir un physique monstrueux. Là, c’est une quarantaine de « monstres » qui s’offriront au regard dans la vitrine principale. Araignée de mer géante, limule, chimère, diodon, pangolin… : ces spécimens semblent attendre les réactions des curieux qui passeront devant eux. 

Classer les monstres : la tératologie

Troisième étape du périple, la présentation des collections issues des réserves du Muséum, où elles étaient entreposées depuis 1995 après avoir été longtemps exposées dans les vitrines de l’espace muséal municipal, marquera également les esprits. Ayant souffert d’anomalies du développement, ces spécimens humains et non-humains atteints de malformations ont donné naissance au 19ème siècle à la tératologie, véritable science des anomalies qui étudie et classe les siamois, chaton à cinq pattes ou autre mouton cyclope jugés parfois comme « monstrueux ». 

L’étude de l’homme et ses dérives

Traitée en quatrième intention dans ce parcours où le visiteur est régulièrement appelé à participer, l’ethnographie, cette science qui étudie l’anatomie humaine, va amener dès le 19ème siècle à classifier l’homme en fonction principalement des mensurations du crâne et des aires cérébrales. Si les savants vont ranger les hommes par race, la hiérarchisation très douteuse de ceux-ci va créer des dérives dont la meilleure illustration s’avère être le racisme. Egalement présenté dans cette salle, le principe de cultures jugées plus ou moins évoluées ramène à la même question : l’homme est-il un monstre si son physique ou ses coutumes nous semblent étranges ? 

Les organismes génétiquement modifiés, membres bioniques, robots... sont-ils les nouveaux monstres ? C’est sur ce vaste sujet que se clôture cette exposition à voir, voire à revoir.


Renseignements : Muséum d'Histoire naturelle, 05 46 41 18 25 | www.museum-larochelle.fr

picto météo
Aujourd'hui
6°C | 11°C
Couvert

Lundi

picto météo

8°C | 12°C
Courtes éclaircies

Mardi

picto météo

13°C
Soleil

Mercredi

picto météo

15°C
Soleil

Marée

Marée Haute 10h25 | Marée Basse 3h47

Marée Haute 22h53 | Marée Basse 16h14

Services en ligne

     

        

        

       

 

 

© La Rochelle 2008