Écoutez
Coefficient de marée à Voir les marées

Balade lumineuse

Cette année, les animations autour des festivités de fin d’année organisées par la Ville de La Rochelle feront la part belle aux illuminations. Avec, en point d’orgue, douze installations artistiques offrant de l’esthétisme et de l’imaginaire à tous les regards.

Du 4 décembre au 4 janvier prochain, La Rochelle se parera des plus beaux atours pour célébrer les traditionnelles fêtes de fin d’année. Ainsi, dans l’hyper-centre comme dans les autres quartiers rochelais, des installations artistiques mettront la lumière sur des bâtiments et endroits-symboles de notre cité maritime.

Au diapason de tous ces sites illuminés, des monuments rochelais comme l’Hôtel de Ville, les Tours Saint-Nicolas, de la Chaîne et de la Lanterne, la Tour de la Grosse Horloge ou encore la halle du marché central brilleront de mille feux. Les rues commerçantes ne seront pas en reste et s’habilleront également d’illuminations pour rappeler que décembre restera toujours le temps des festivités et des cadeaux.

12 installations artistiques à découvrir

PLACE DE LA FOURCHE

Le Paulownia, le fameux arbre de cette place pavée du quartier SaintNicolas est transfiguré avec l’installation de l’artiste. Les astres qui tournent encore et encore… Ici, ce sont des anneaux lumineux évoquant les atomes qui semblent enlasser l’arbre. Les regards portent vers cette voûte céleste aux dimensions infinies. Indéfinies. Merci à Michel Pearson, de l’association Pied en Coulisses, pour sa grande contribution à cette installation.

FONTAINE DU PILORI 

Inscrite au titre des monuments historiques, la fontaine se dresse depuis des siècles à l’entrée de la rue du Minage sans avoir jamais révélé sa beauté intérieure. Une architecture éphémère a été imaginée pour justement découvrir les détails d’un ensemble qui gagne à être…mis en lumière. Malgré le nom de cette vigie de pierre qui n’a jamais eu d’utilisation malveillante, il faut passer la tête sans risque dans l’orifice pour apprécier l’œuvre lumineuse. Merci à Franck Dufaud, scénographe entre autres de la Belle du Gabut, pour sa création.

SQUARE VALIN 

Les enfants sont les reines et rois de nos fêtes de fin d’année. Les voilà célébrés par ce triangle magique d’objets connus et suspendus dans l’air. Bienvenue dans un parcours à faire, dans cette maison imaginaire passant par toutes les pièces de l’univers de notre jeunesse. Merci à Théophane Gillois pour avoir aidé à la construction de cette installation.

COUR DE L’HÔTEL DE LA BOURSE 

La majesté des lieux est magnifiée par les milliers de paillettes qui donnent un air de fête tout autour. Au centre de cette cour magistrale, un astre rond brille au cœur d’une structure cubique, identique à la géométrie des lieux. La cour rend le plus beau des verdicts, celui de l’universalité de la nuit et des étoiles.

JARDIN DU MUSÉE DU NOUVEAU MONDE

C’est un jardin extraordinaire, entre ombre et lumière. Des arbres en clair obscur et des pare-terres en pleine floraison…d’hiver. Plus de saison, plus de raison, juste le tableau onirique d’une autre vision de notre cadre de vie. Un songe éveillé et grandeur nature pour les spectateurs de ce passage de notre monde à un nouveau…

PORTE ROYALE

La Porte Royale vaut par ses lignes épurées, sa stature défiant les siècles. Née au XVIIIème, elle est ressucitée au nôtre par cette volonté collective de préserver les valeurs esthétiques et mémorielles qu’elle recèle et révèle à qui veut bien l’observer. Une lumière enveloppe de douceur ses façades patrimoniales, une autre semble traverser l’édifice de part en part. Le temps de la célébration est arrivé.

MEDIATHÈQUE MICHEL CRÉPEAU 

Levant ou couchant, un soleil rouge darde tous les jours et joue avec les baies vitrées de cet espace culturel ouvert sur l’océan et le monde. L’éveil aux arts littéraires, à la transmission, à la culture sous toutes ses formes. L’astre roi veille et brille toujours pour tout le monde. Celui d’aujourd’hui et de demain.

MAISON DE LA SANTÉ À VILLENEUVE-LES-SALINES 

Première réalisation d’une nouvelle ère, d’un quartier revisité pour le meilleur. Tout raconte l’esthétisme et la grandeur d’âme d’une maison aux murs ciselés. L’esprit des lieux semble s’envoler quand la lumière s’unit à la rouge façade. L’art est aussi dans ces mots qui vont peut-être flotter sur cette beauté architecturale…

PLACE DE L’EUROPE À MIREUIL 

Inverser le sens de l’univers pour que le ciel se mette à hauteur d’homme. L’imagination joue des tours quand les planètes s’alignent et dansent au centre du monde d’ici. Vu d’avion ou du balcon, cette chorégraphie d’astres reste saisissante. Réjouissante. Au sol, le ballet surnaturel envoûte et propose une étrange odyssée de l’espace.

SQUARE PIERRE LOTI À SAINT-MAURICE

La poésie habite la terre et habille de sphères aux couleurs changeantes les arbres de cet havre de verdure. Telle une galaxie aux planètes mutines, la féérie s’invite aux quatre points cardinaux. Il faut se poser au cœur de ce système solaire réinventé, vivre l’instant comme un moment de félicité.

PLACE DE PETROZAVODSK À PORT-NEUF 

Des lignes de néons avec perspective sur l’horizon et le ciel comme plafond de verre. L’ambiance, d’une blancheur immaculée, ajoute à cette impression de se déplacer en terrain paisible. L’esprit peut vagabonder vers des contrées lointaines ou se laisser transporter par ce décor aux allures de paradis terrestre.

LA GRUE DU PORT À LA PALLICE 

Le jour, sa silhouette d’insecte géant se distingue au bout du boulevard Emile Delmas, tout au bout de notre cité maritime. Trait d’union entre le port de commerce et la ville qui l’a contruit voilà plus d’un siècle, la grue N7 va à nouveau s’embraser à la nuit tombée. Merci au Port Atlantique La Rochelle d’avoir remis en lumière ce patrimoine industriel.

Mister Bloom à la manoeuvre

Chef d'orchestre de cette mise en lumière Vincent Gillois, alias Mister Bloom, n'est pas inconnu à La Rochelle. Déjà auteur des illuminations qui ont animé notre Vieux-Port les 1er janvier 2019 et 2020, l’artiste aux multiples façettes est à la croisée à la croisée de plusieurs expressions artistiques. A la fois plasticien, scénatographe, metteur en scène, Vincent Gillois crée, depuis plusieurs années, des projets axés sur la mise en valeur créative in situ grâce à des installations lumineuses. Il a conçu “La Rochelle s’illumine" comme une déambulation entre des installations où la lumière transcende les lieux et fait voyager les spectateurs dans leur imaginaire. Ce spectacle en plusieurs actes permet également de regarder notre ville sous un angle différent. Celui du rêve et du fantasme qui vont si bien avec cette période de festivités.

Il a  imaginé un parcours dans la ville, la mise en lumière de 12 lieux différents comme un modeste voyage où la créativité serait stimulée, une promenade, une circulation…«Penser aux cycles, aux planètes, aux saisons et se dire en filigrane que l’idée d’une révolution qui détermine en même temps un mouvement, un voyage, une orbite et un potentiel poétique est pertinente. Décliner cette idée de circularité en s’appuyant sur les éléments existants, l’environnement, l’histoire, l’actualité, l’architecture.»

Et fait en sorte que chaque lieu investi soit unique, « hors norme », le temps de Noël et invite à la rêverie, la contemplation et la poésie.

Carte

Dernière mise à jour : 04 décembre 2020

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?