Écoutez
Coefficient de marée à Voir les marées

Des brebis dans le marais de Tasdon

Le marais de Tasdon accueille le premier essai rochelais de paturâge urbain. Trente brebis ont été lâchées dans le marais pour entretenir les lieux dans le respect de l’environnement, selon les enjeux fixés par le projet de renaturation du Marais de Tasdon et en accord avec les ambitions zéro carbone de l’Agglomération.

Pratique respectueuse du cycle des plantes et de la petite faune d’insectes, de batraciens, et de petits mammifères, et économe pour éviter les fauchages et interventions mécaniques et manuelles, le paturâge est mis en œuvre à La Rochelle dans le marais de Tasdon. Trente brebis y sont arrivées ce lundi 18 mai.

Cette expérience répond à une volonté de la Ville de La Rochelle de développer la gestion par pâturage dans les espaces naturels et les espaces verts où les usages sont compatibles avec la faune et la flore. C’est le premier essai de cette nouvelle ère d’entretien des espaces rochelais qui démarre dans le marais de Tasdon, dans la droite ligne des enjeux fixés par le projet de renaturation des lieux.

Elle est réalisée grâce au volontarisme de Laurent Breton, éleveur à Saint-Xandre. Les brebis seront conduites dans la prairie le long de l’Avenue Jean Moulin. Elles resteront en pâturage jusqu’à 16 heures avant de rejoindre leur zone dortoir à 17 heures. Les plantes protégées seront préservées par des enclos.

Cette expérience est également en cohérence avec les objectifs environnementaux que La Rochelle se fixe depuis plusieurs années, notamment les ambitions zéro carbone du territoire.

Dernière mise à jour : 20 mai 2020

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?