Accueil > Cadre de vie > La Rochelle s'engage 2016-2023 > Projets de Rénovation Urbaine > PRU de Mireuil

PRU de Mireuil

Avec ses 12 000 habitants, Mireuil est l’un des quartiers les plus peuplés de l’agglomération rochelaise. Un quartier populaire dont le visage a été transformé ces dix dernières d’années grâce aux opérations réalisées dans le cadre du Projet de Rénovation Urbaine. Les derniers travaux portent principalement sur l’aménagement des espaces publics. Ils seront terminés en 2018.

Débutés en 2004 avec la démolition de l’immeuble Gavarnie et la sécurisation des halls d’entrée du bâtiment Meissonier, le Projet de Rénovation Urbaine de Mireuil avait cinq objectifs :

  •  créer un véritable centre de vie au cœur du secteur dit des « châteaux d’eau » ;
  • favoriser la mixité sociale en diversifiant l’offre de logements ;
  • améliorer la qualité de vie en « cassant » la concentration d’immeubles et en rénovant le bâti ;
  • créer des équipements de proximité, des commerces, des locaux d’activités ;
  • améliorer l’intervention des services publics sur le terrain.

Logements, activités et gestion de proximité

Les opérations de rénovation ont été concentrées autour du secteur dit du « Gavarni » ou des « châteaux d’eau » aujourd’hui disparus. Elles ont essentiellement portées sur :

  • le logement (réhabilitation, résidentialisation (1), démolitions-reconstructions) ;
  • la création d’équipements publics (Espace Bernard Giraudeau, centre social Le Pertuis, ludothèque).

Les centres commerciaux (La Résistance, Louis Guillet, La Chope) ont bénéficié de programmes de restructuration et d’embellissement qui ont permis d’attirer de nouvelles activités (libérales, médicales, de services).

De nouvelles habitudes de travail ont été prises par les différentes structures publiques et privées intervenant sur le quartier pour améliorer les services rendus aux habitants.

Une forte dimension sociale 

Les habitants ont été concertés tout au long du projet. Ils ont pu bénéficier d’un accompagnement au relogement et à l’insertion professionnelle, grâce notamment aux « clauses d’insertion » dans les marchés publics de travaux. 

Dernière ligne droite (2016-2017)

Les dernières phases de travaux concernent :

  • l’aménagement des espaces publics et abords d’immeubles ;
  • la fin de la réhabilitation du centre commercial La Chope ;
  • la création d’un rond-point au carrefour de l’avenue des Corsaires et de l’avenue des Crapaudières ;
  • l’aménagement d’une nouvelle place centrale en lieu et place des anciens châteaux d’eau. 

(1) La résidentialisation consiste à aménager les abords des immeubles, en sécurisant et en privatisant les accès, les stationnements et les locaux communs, dans l’esprit d’une « résidence ».

EN CHIFFRES

  • 297 logements démolis, dont 5 immeubles intégralement et 2 partiellement
  • 297 logements reconstruits dont 50 sur le quartier de Mireuil, 190 sur d’autres secteurs de la ville de La Rochelle (Beauregard, Port Neuf, Centre ville) et 57 sur d’autres communes de l’agglomération (Périgny, Sainte Soulle, Puilboreau)
  • 1045 logements réhabilités répartis sur 14 immeubles
  • 806 logements « résidentialisés » répartis sur 12 bâtiments
  • 114 251 heures de travail réalisées par des personnes en insertion
  • Environ 110 M€ de financements publics : Office Public de l’Habitat de l’agglomération de La Rochelle et Atlantic Aménagement, ANRU, ville de La Rochelle, Communauté d’Agglomération de La Rochelle, Région, Département, Europe, Ademe…

© La Rochelle 2008