Accueil > Cadre de vie > La Rochelle s'engage 2016-2023 > Projets de Rénovation Urbaine > PRU de Saint-Eloi

PRU de Saint-Eloi

Dans le quartier de Saint-Eloi, un Projet de Renouvellement Urbain a été engagé en 2009 pour rénover la « Cité des Géraniums ». En diversifiant les types de logements et les formes architecturales, il a véritablement métamorphosé l’image de cette cité.

Sortis de terre en 1967, les quatre immeubles (155 logements sociaux) de la « Cité des Géraniums » étaient destinés à reloger des familles nombreuses provenant principalement de La Pallice, mais aussi de la Ville en Bois aux Minimes. Malgré une situation favorable par rapport au cœur de la ville, malgré la proximité de plusieurs centres commerciaux et l’existence de liens sociaux forts, la « Cité des Géraniums » a vu son climat socio-économique et son image se détériorer au fil du temps.

Les objectifs du projet 

  • Favoriser la mixité sociale par une diversification de l’habitat (social, accession à la propriété, privé, individuel, collectif) ;
  • Rénover les deux des quatre bâtiments de logements sociaux conservés, avec une attention particulière portée à l’efficacité énergétique (pour permettre des économies d’énergies et la maîtrise des charges locatives) ;
  • Délimiter les espaces publics et les espaces privés ;
  • Accompagner le relogement des habitants et leur insertion professionnelle ;
  • Améliorer l’intervention des services publics sur le terrain.

Un changement d’image

En lieu et place de l’ancienne cité devenue vétuste et des 3 hectares de terrain libérés par le déménagement des serres municipales de la ville, ont été reconstruits de petits immeubles et des maisons individuelles publics et privés, à l’architecture résolument moderne, destinés à la location ou à l’accession à la propriété. De quoi réintégrer durablement l’ancienne « Cité des Géraniums » dans le tissu urbain environnant, en y recréant une mixité sociale. 

Un projet respectueux de l’environnement

Les revêtements extérieurs des deux bâtiments conservés ont été entièrement refaits, avec création de balcons pour 90% des logements. Les logements ont entièrement refaits à neuf « du sol au plafond » en passant par les équipements sanitaire (cuisine, salle de bain, wc), et les menuiseries (portes d’entrées et fenêtres). Sans oublier la réfection des parties communes (menuiseries et peintures).

Un accompagnement fort des habitants 

Une centaine de familles résidaient au sein de « la Cité des Géraniums. » Une attention particulière a été portée à leur relogement mais aussi à leur réinsertion socioprofessionnelle. 64 accompagnements ont été réalisés sur les années 2010 et 2011 permettant la signature de 30 contrats de travail.

EN CHIFFRES

  • 91 logements démolis, dont 2 immeubles intégralement (85 logements) et 2 partiellement (6 logements);
  • 311 logements construits ou réhabilités dont 126 logements sociaux,  46 logements en accession sociale à la propriété, 139 logements privés ;
  • 64 logements « résidentialisés » (1);
  • 28 M€ de financements publics total : Office Public de l’Habitat de l’agglomération de La Rochelle, ANRU, Communauté d’Agglomération de La Rochelle, Région, Département, ville de La Rochelle.

 

(1) La résidentialisation consiste à aménager les abords des immeubles, en sécurisant et en privatisant les accès, les stationnements et les locaux communs, dans l’esprit d’une « résidence »

© La Rochelle 2008