30 La Rochelle - le journal - octobre 2011

mangeur d’abeilles Le frelon asiatique n’est pas méchant avec l’humain, pas plus que le frelon d’ici ou la guêpe…mais il adore les abeilles, et c’est là le problème, si on le laisse faire il va décimer toutes les ruches de France et de Navarre. Signalement : il est de couleur sombre avec l’extrémité de l’abdomen orange ou rouge. Il niche avec ses camarades en hauteur, sous les toits, dans les arbres. Petit rappel : ne pas les exciter ou essayer de les disperser, mais appeler plutôt le service Espaces Verts qui pourra recenser le nid et le faire neutraliser par une société privée, intervention prise en charge par la Mairie. n Rens. service des Espaces Verts, 05 46 51 11 66

eau à tous les étages …Il y a à peine un siècle on pouvait voir aux frontons des hôtels cette information incroyable, de l’eau grimpant jusqu’au dernier étage ! Au XVe siècle on se ravitaillait aux fontaines de la ville ; au XVIe on actionne les dernières pompes, remplacées au XIXe par les bornes fontaines et les châteaux d’eau. Et aujourd’hui le miracle de l’eau quand on veut, où on veut… Une histoire d’eau à La Rochelle, contée par Jean-Claude Boucard et Alain Touchard dans un livre sorti en mai 2011, L’eau des Rochelais, richement documenté d’archives dessinant en filigrane le quotidien de la ville à travers le temps, les luttes de pouvoir autour de l’eau, les gaspillages, mais aussi le souci, déjà ancien, de préserver cet élément familier, la source de notre existence. n

A vec l’ancienne règle, la sanction, dans le cas où le contrevenant avait été identifié, était une contravention de 11 s pour non-respect d’un arrêté municipal. L’effet dissuasif s’est montré insuffisant, les dépôts sauvages de poubelles sont en recrudescence. Le nouveau dispositif est piloté par le service de Propreté Urbaine en relais avec la Police Municipale. Ce sont les agents de la Police Municipale qui constatent et signalent un dépôt sauvage au service Propreté Urbaine. Le sac est alors ouvert pour rechercher l’identification par un agent de la Propreté Urbaine et un agent de la Police Municipale. Si le contrevenant est identifié il recevra un courrier l’informant du constat et du coût de l’intervention, 50 s, coût du traitement par la collectivité d’un dépôt de poubelle hors horaires autorisés, fixé par délibération du Conseil Municipal du 4 juillet 2011. « Il faut que les Rochelais comprennent que ce n’est pas une verbalisation mais une facturation forfaitaire de l’intervention » précise Gérald Auger, directeur du service Prévention- Tranquillité. La procédure est maintenant systématique, sans avertissement préalable comme par le passé, « Il est désormais nécessaire de changer ces comportements. » dit Pascal Bartoli, chef de service à la Police Municipale. Ce mode opératoire activé depuis le mois de juillet ne peut pas encore être évalué, trop tôt pour un bilan, il faudra attendre décembre. n

Environnement

50e, c’est le coût du traitement par la Ville d’un dépôt de poubelle hors horaires autorisés, somme qui sera facturée au contrevenant

ProPreté urbaine /

Poubelles, change- ment de méthode Malgré l’enlèvement quasi quotidien, malgré les campagnes d’information et de sensibilisation, des poubelles traînent toujours sur la voie publique à des heures indues, incubant sous le soleil, marinant sous la pluie, souvent éventrées, leur contenu répandu. Pas franchement salubre ni civique, obligation était faite de changer de méthode

jRens. CdA, 0800 535 844 - www.agglo-larochelle.fr Police municipale, 05 46 51 50 60

rappel des jours d’enlèvement des poubelles à partir de 19h30 Centre-ville : tous les soirs sauf jours fériés pour les sacs noirs (ordures non recyclables) mercredi pour les sacs jaunes (papier, cartons, bouteilles plastique) La Rochelle Ouest : lundi et vendredi sauf jours fériés pour les sacs noirs (ordures non recyclables) mercredi pour les sacs jaunes (papier, cartons, bouteilles plastique) La Rochelle Est : mardi et samedi sauf jours fériés pour les sacs noirs (ordures non recyclables) jeudi pour les sacs jaunes (papier, cartons, bouteilles plastique) Note : le règlement tolère le dépôt une heure avant,

à 18h30

v si on a raté l’heure ou le jour, des containers enterrés sont à disposition à toute heure aux Minimes (rue Lazaret et rue de la Scierie) et en centre-ville (place Cacaud, place Foch, quai Louis Durand, place de la Motte Rouge)

v les déchetteries sont ouvertes 6 jours sur 7 v le verre, bouteilles etc. est à déposer dans les

containers enterrés prévus à cet effet. n

code de la rue Automobiliste, cycliste, piéton, skateur… les usagers de la route partagent un même lieu sans pour autant toujours faire preuve de civisme voir même de simple attention. Accident provoqué par l’ouverture subite d’une portière, oubli de la priorité ou traverse d’une voie sans tenir compte des autres usagers… Un code de la rue, édité cet automne, rappelle la nécessité de faire preuve de vigilance et de courtoisie pour tous envers tous, la cohabitation impliquant que chacun facilite le passage des autres usagers. Aires piétonnes, zones 30, zones de rencontres, la rue se partage et le Code de la Rue vous en rappelle les règles. Disponible dans les lieux publics tels l’Hôtel de Ville et les mairies annexes, les services Stationnement, Voirie, etc. n Rens. www.larochelle.fr