Accueil > La Mairie > La Rochelle ville connectée > Self Data Territorial

Self Data Territorial

 

La Ville de La Rochelle s’engage dans une série d’actions de sensibilisation au « Self data ». La démarche consiste à donner à chacun la capacité de contrôler ses données numériques, à ses propres fins. Souvent présenté sous ses aspects techniques et mal connu du public, le sujet des données personnelles reste une source de défiance. Il représente pour autant un enjeu majeur de démocratie et de citoyenneté.

Dans nombre de nos actes de la vie quotidienne ou professionnelle, nous produisons des données personnelles. Pour contrer les risques de mauvais usage, il est essentiel de garder la main sur la nature et la circulation de ces données. Quand elle est éclairée et volontaire, la collecte de nos données peut en effet constituer une richesse commune. La collectivité peut par exemple mobiliser cette intelligence collective pour concevoir des services adaptés aux usages réels des habitants.

La Rochelle, qui figure parmi les pionnières pour sa réflexion et ses actions innovantes en matière de respect de la vie privée, a mis pour cela en œuvre un programme d’actions intitulé « Self data ». Son objectif : donner à chacun la capacité de produire, exploiter et partager ses données sous son contrôle et à ses propres fins.

Une conférence, des ateliers

 

Le programme Self data est organisé autour de conférences et d’ateliers participatifs. Il prend pleinement sa place dans la stratégie numérique de la Ville.

La conférence de lancement, « Données personnelles, et si on en parlait ? » s'est déroulé le 20 septembre 2018 au Musée maritime avec des intervenants pleinement investis, dans leurs recherches ou leur collectivité, sur les problématiques de l’usage des données.

  • Manon Molins, Chargée de projet MesInfos-Self data, Fondation Internet Nouvelle Génération (FING).
  • Linda Arcelin, Professeur de droit à l’université de La Rochelle et codirectrice du master 2 « Droit du numérique, tiers de confiance et sécurité numérique ».
  • Norbert Friant, Responsable du service numérique de Rennes métropole.
  • David Berthiaud, Directeur des systèmes d’information de la ville de La Rochelle.

La conférence était animée par Hélène Desliens, modératrice chez Experteez

La vidéo de la conférence est à voir ci-dessus

Deux ateliers participatifs ont prolongé la conférence : 

Atelier 1 : « Quelles données pour quels besoins ? » qui a pris l’exemple des mobilités pour présenter les questions qui se posent en matière d’usage.

Atelier 2 : « Comment restituer les données ? » qui a permis de débattre des moyens de récupérer ses fichiers, de les stocker de manière sécurisée et de les réutiliser. 

Le prochain rendez-vous

Le 17 janvier 2019  de 14h à 17h, à la médiathèque de Villeneuve-les-Salines, aura lieu un atelier pour co-concevoir les cas d'usages Self Data qui pourraient être adaptés sur La Rochelle et dupliquer sur les différentes formes de gouvernance possibles des futurs services portant ces cas d'usage. Il est organisé par la Fondation Internet Nouvelle Génération. 

Au programme :

1) Sur la base de la cartographie des données personnelles constituée lors de la conférence du 20 novembre, nous imaginerons des services et cas d'usage véritablement adaptables à La Rochelle.

2) Incarner ces cas d'usage et services par une approche plus globale de leurs modalités de gouvernance. Les données personnelles sont partagées, soit, mais ensuite ? De quoi parle-t-on ? D'une plateforme ? D'un cloud personnel ? D'une coopérative de données ?

En savoir plus sur  le site de la FING

Plus de renseignements auprès de la Direction de la transformation numérique :

numerique@ville-larochelle.fr - 05 46 51 79 31

 

© La Rochelle 2008