Accueil > Environnement- Santé publique > Parcs > Parc Charruyer

Parc Charruyer

Parc Charruyer

Ce parc, conçu entre mai 1887 et décembre 1890 à l’emplacement des anciennes fortifications, fut réalisé grâce à la "libéralité" de Mademoiselle Adèle Charruyer, fille d’Etienne Charruyer, armateur.

C'est ce qu'indique la plaque de granit à l'angle de l'avenue du Maréchal Leclerc et de l'avenue du Parc. Ce qui n'est pas fait pour dissiper l'équivoque : on pense logiquement que cette personne généreuse a tout simplement fait don de sa propriété à la Ville pour en faire profiter ses concitoyens. Or l'histoire est bien plus compliquée. 

Un peu d'histoire...

Mlle Charruyer ne pouvait pas léguer ces terrains à la Ville tout simplement parce qu'ils ne lui appartenaient pas, pas plus qu'à sa famille. À l'emplacement des parcs, il y avait en réalité des terrains militaires marécageux. Il y a bien eu un don puisque le 16 mars 1885 en conseil municipal, le maire Emile Delmas précise que, "par testament olographe et codicile en date des 27 juillet et 24 août 1881, Mlle Charruyer a légué 100 000 F à la Ville de La Rochelle." Mais ce n'est qu'en décembre 1886 que l'on parle officiellement "d'établir un parc public à la sortie de la ville". Et la création officielle du Parc n'interviendra qu'en mars 1887. Le legs permettra donc le rachat de ces terrains militaires, leur assainissement et leur embellissement en jardin.

Un lieu de promenade 

Le parc Charruyer propose une agréable promenade d’environ deux kilomètres, sa surface avoisinant les 40 hectares. Il dispose d’une partie à caractère zoologique depuis 1945.

Les amateurs de marche à pied pourront flâner dans ces allées bordées d’essences rares ou le long des ruisseaux, canaux de drainage des anciens fossés, alimentés par les cours d'eau : Le Lafond et le Fétilly. Familles de canards friandes des morceaux de pain rassis jetés par les enfants, y barbotent pour le plus grand bonheur des petits et des grands.

Ouvert au public 7J/7 et 24h/24.

© La Rochelle 2008