Écoutez
Coefficient de marée à Voir les marées

Espaces sans tabac

En France, 75000 décès sont liés chaque année au tabac. Le tabagisme des jeunes bien qu’en baisse ces dernières années, reste préoccupant. S’il n’a déjà plus sa place dans les lieux clos à usage collectif, ce véritable fléau commence à être banni de certains espaces extérieurs. Pour « dénormaliser » davantage le tabagisme en éliminant notamment l’exposition aux non-fumeurs, les pouvoirs publics ont, par exemple, interdit aux fumeurs l’accès aux aires de jeux par un décret datant de 2015.

La Ville de La Rochelle s’est inscrite dans une démarche de prévention pour un environnement sain sans tabac, en développant des espaces sans tabac labellisés par la Ligue Contre le Cancer (LCC), comme de nombreuses Villes-Santé ( Nice, Strasbourg, Caen, Lyon, Lille, Paris, Bordeaux…) du réseau de l'OMS.

En 2019, la Ville avait déjà conventionné avec le Comité Départemental 17 LCC pour labelliser « Plage sans tabac » 2 de ses 3 plages (Les Minimes, La Concurrence) en menant des actions de sensibilisation pendant la période estivale. À l’été 2020, l’arrêté d’interdiction de fumer s’est appliqué à la 3ème plage rochelaise (Chef de Baie) entre le 1er juin et le 15 octobre
Pour compléter le dispositif et sensibiliser la population, les espaces sans tabac ont été étendus aux abords des aires de jeux, aux parvis des écoles maternelles et élémentaires, ainsi que devant les crèches municipales.

En 2021, la Ville de La Rochelle accentue ses actions de prévention au tabagisme et invite à ne pas fumer dans les parcs et jardins fermés. Sont concernés par le label « Parcs sans tabac » : le jardin des plantes, le jardin botanique, le parc Franck Delmas, le parc de Laleu et le parc animalier.

L’objectif est de développer des espaces agréables pour tous, notamment les lieux fréquentés par les familles, les enfants, les adolescents en limitant leur exposition à la fumée de cigarette. Cela contribue à améliorer la santé de tous, à garantir une meilleure qualité de vie et sensibilise le grand public. Cela permet aussi de préserver l’environnement en réduisant le nombre de mégots jetés au sol et dans la mer. La démarche à visée pédagogique ne fait pas l’objet de verbalisation mais invite chacun à réfléchir à ses comportements.

Projet à venir : en avril 2021, la Ville de La Rochelle a candidaté à un appel à projet de l’Institut National du Cancer (INCA) « Agir en santé publique » afin d’évaluer l’impact en santé des lieux sans tabac déployés depuis 2019.

Dernière mise à jour : 18 mai 2021

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?